Carnaval raté à Jacmel – HB News


Le carnaval de Jacmel est connu pour ses couleurs, ses masques en papier mâché, ses déguisements et l’implication des artisans dans la réalisation des festivités.

Cependant cette année, que nenni !

Les employés de la mairie, chargés de l’organisation et de l’administration du carnaval, ont manifesté et empêché l’installation des stands à la rue Barranquilla jusqu’à la dernière minute.

Ces derniers qui n’ont pas été rémunérés depuis plusieurs mois ont protesté contre ce qu’ils estiment être une mascarade alors qu’ils n’ont pas vu la couleur d’un chèque depuis plusieurs mois.

Le grand absent à l’évènement fut le Premier ministre, Ariel Henry. Prompt à parler de relancement économique et de reconstruction de la péninsule du sud, ce dernier mit les pieds dans la ville qui pourtant, fait la fierté d’Haïti de par son artisanat et le talent de ses artistes.

Qu’à cela ne tienne ! La ministre de la Culture, ancienne directrice du bureau haïtien du droit d’auteur anciennement directrice du musée du Panthéon national haïtien et de la bibliothèque nationale et même de la direction nationale du livre, s’est promenée entourée de ses homologues. Elle était également encerclée par des représentants des forces de l’ordre et ovationnée par une fanfare, tel un président le jour de son installation.

Certains artisans, dont Charlotte Charles et Yvon Gustave se sont plaints des œuvres recyclées à la dernière minute utilisées comme décoration.

Les policiers ont défilé. Les bandes à pied ont défilé. Et les artisans sont retournés à leurs ateliers en attendant qu’un particulier passe déposer une commande ou que l’état paie sa dette envers eux pour la commande de l’année dernière.

Le carnaval avait un gout particulier cette année. Un gout non prononcé. Inexistant, presque.

Les ateliers CLAJA et Blais’art préparant à la va-vite des sculptures en papier mâché et en fer pour le carnaval de Jacmel

Les ateliers CLAJA et Blais’art préparant à la va-vite des sculptures en papier maché et en fer pour le carnaval de Jacmel

Des artisans s’activent dans la préparation de certains modèles pour le défilé carnavalesque : tels une sculpture en papier mâché du défunt président Jovenel Moïse

Un adolescent prépare un chapeau pour le défilé de carnaval à un rythme effréné en raison d’un manque de préparation.

Vue du défilé de la sculpture du défunt président Jovenel Moïse à Jacmel

Un enfant joue près d’un cercueil en papier mâché séchant au soleil

Défilé d’un cercueil en papier mâché avec une sculpture représentant le défunt président et exigeant justice pour l’assassinat de Jovenel Moïse

Plusieurs officiels du gouvernement étaient sur place pour le défilé du carnaval de Jacmel dont la ministre de la Culture et de la Communication Emmelie Prophète.

Un âne portant un chapeau estampillé « Haïti » siège au milieu d’hommes au torse nu et ayant de la peinture sur le corps

Sculptures représentant plusieurs personnalités politiques et des messages aux carnavaliers

Sculptures représentant plusieurs personnalités politiques et des messages aux carnavaliers

Un homme déguisé en brigadier présidentiel pointe son arme sur tous les passants pour les effrayer.

Un homme effrayé par la flèche pointée en sa direction ferme les yeux.

 

Image de couverture: Stand de fortune construit pour le carnaval de Jacmel le dimanche 20 février. Carvens Adelson / HB News

Photos : Carvens Adelson / HB News

Carvens Adelson

Photographe à HB News depuis septembre 2021, Carvens Adelson pratique également le montage vidéo, le graphisme et demeure un passionné des films documentaires. Il a suivi une formation en photojournalisme avec le collectif K2D en 2019.



Related Articles

Responses

Your email address will not be published.